20/10/14 Le cashback un critère décisif pour 75% des acheteurs en ligne.

Paris, le 20/10/14

Le SNMP publie ce jour les chiffres concernant les ventes générées par les sites de cash back au premier semestre 2014 chez les e-commerçants en France. 

Les sites de cash back concernés par l’étude sont : iGraal, eBuyClub, Mailorama (Groupe Rentabiliweb) et Poulpeo (Retailmenot).

Le volume des ventes générées chez les e-commerçants au premier semestre 2014 s’élève à 246 M€ en progression de 26% par rapport au premier semestre 2013.

Le SNMP publie ce jour les chiffres concernant les ventes générées par les sites de cash back au premier semestre 2014 chez les e-commerçants en France. 

Les sites de cash back concernés par l’étude sont : iGraal, eBuyClub, Mailorama (Groupe Rentabiliweb) et Poulpeo (Retailmenot).

Le volume des ventes générées chez les e-commerçants au premier semestre 2014 s’élève à 246 M€ en progression de 26% par rapport au premier semestre 2013.  

Cette mesure a été faite sous contrôle d’huissier et à périmètre constant car deux nouveaux adhérents ont rejoint le SNMP (Radins.com et CapitalKoala)  

Cette croissance reste similaire à celle observée un an plus tôt (27%) et confirme le dynamisme de ce marché. Les consommateurs sont toujours à la recherche de pouvoir d’achat et utilisent de plus en plus les sites de cash back en France. Cette tendance s’observe partout en Europe.  

Plus de 3000 e-commerçants utilisent en France les sites de cash back pour développer leur chiffres d’affaires sachant comme le montrait l’étude publiée en 2013 par le SNMP que :

Le SNMP publiera régulièrement des statistiques sectorielles concernant le marketing digital et les communautés d’acheteurs en ligne.

A propos du SNMPhttp://www.s-n-m-p.com/

Le Syndicat National du Marketing à la Performance a pour vocation de fédérer  les  acteurs  majeurs  du  marketing  direct  (cashback,  e-mailing, affiliation,  etc.).  Les  missions  du  SNMP  sont  la  concertation  et  la représentation du secteur auprès des partenaires et des pouvoirs publics ainsi que l’édiction de règles de best practice sous la forme d’une charte de déontologie que ses membres s’obligent à suivre.


Retour aux communiqués de presse